Nous revenons de notre mobilité en Pologne (11 au 18 mars 2018), à Czerwionka, au Sud de Cracovie. Le séjour nous laisse de magnifiques souvenirs, entre les visites, les échanges et l’accueil chaleureux dans les familles. Nous avons eu l’occasion de retrouver notre paysage connu avec les terrils et les mines, mais contrairement à la France, les mines sont encore en activité, et nous nous sommes retrouvés à 330 mètres de profondeur dans la mine Guido à Zabrze, ou à 170 mètres (soit 800 marches !) dans la mine de sel à Wieliczka. 

Le projet « Effet Papillon » prendra fin en mai 2018 en Espagne, mais les souvenirs et les rencontres qui restent font que les contacts iront bien au-delà de ce dernier rendez-vous !

Maggy HUGUENIN, English teacher