Mardi 5 décembre dernier, Kévin Martimache, 27 ans est venu nous présenter son parcours professionnel.

 

Il a été collégien à Ste- Ide et a été par la suite lycéen à St Paul. Il a obtenu son BEP Vente Action Marchande, ce qui est aujourd’hui similaire à une section professionnelle. Ensuite il a fait une 1ère et terminale STG (option comptabilité). Après l’obtention du bac, il s’est dirigé vers un BTS profession immobilière en alternance. Par la suite, après de nombreux dépôts de CV sans réponse, il a décidé d’aller à Bergerac (Sud de la France) car là-bas, cela est plus facile d’obtenir un poste de travail. Il a donc été négociateur en immobilier pendant quelques années et commercial en matières premières pour les boulangers où il percevait un salaire de 2400€ par mois. À l’heure actuelle, il est négociateur en immobilier dans le secteur d’Aix-Noulette. C’est un métier très dynamique car il faut savoir que Kévin n’est pratiquement jamais derrière son bureau, bien au contraire, il est sans cesse sur le terrain.

Pour exercer ce métier, il faut prendre conscience dès le départ, qu’un négociateur en immobilier n’a pas d’horaire fixe et que surtout, le client est roi. Il doit donc travailler même le week-end et tard le soir car en général les clients sont libres seulement après leur travail. Il doit être souriant, tchatcheur, très ponctuel, avoir du tact, être à l’aise et aimer le relationnel car le contact avec le client est primordial. Mais pour être négociateur en immobilier, il faut savoir négocier avant tout. La rémunération se fait en fonction des ventes, c’est-à-dire qu’ils ont un salaire fixe avec en plus 5% de commissions sur les ventes.

Son ambition future serait d’avoir sa propre agence en immobilier. J’ai vraiment accroché lors de son intervention car c’est un métier que j’admire énormément et il avait une bonne façon d’expliquer ce qu’il entreprend. Sa visite m’a beaucoup influencée sur mon choix futur et m’a surtout appris des choses que je ne savais pas.

Léa Lewandowski,

1STMG1