Inscription en seconde,première ou terminale

Mis en avant

Pour toute nouvelle inscription, vous devez contacter le secrétariat de Direction au 03.21.13.56.10 afin de prendre rendez- vous avec Mme FRANCOIS, Chef d’Etablissement ou Mme DESBIENS, adjointe de direction.

Pour ce rendez-vous, votre enfant doit être obligatoirement présent.

Vous devez absolument vous munir de :

  • d’une copie des bulletins de 4ème et 3ème pour une entrée en seconde
  • d’une copie des bulletins de 3ème et seconde pour une entrée en 1ère
  • d’une copie des bulletins de seconde et première pour une entrée en terminale
  • d’une copie de la carte d’identité recto verso de votre enfant
  • d’une copie du livret de famille complet
  • 1 photo d’identité
  • 1 chèque de 21 euros (non remboursable)

INTERVENANT PROFESSIONNEL A LA RENCONTRE DES ELEVES

Ce Vendredi 21 Septembre 2018, nous avons eu l’occasion de rencontrer un intervenant  professionnel. En effet, M. Rusinek est venu nous présenter et expliquer ses nombreuses expériences dans le monde du travail, de son parcours professionnel actuel à ces débuts. C’est une personne très sociable, ouverte d’esprit et souriante, il était donc ravi de nous faire partager son panel professionnel.

Dans un premier temps, il nous a brièvement résumé son parcours scolaire. Elève à Saint-Paul également, M. Rusinek a obtenu un bac ES. A notre âge, son métier de rêve était d’être maitre-chien dans la police mais n’aimant pas vraiment les études, il s’est tourné vers l’IUT de Lens. Puis il a totalement changé de parcours en allant en Angleterre afin d’être professeur assistant. Ensuite, il a rejoint l’école universitaire de management à Lille (IAE) pour avoir une licence en  sciences de gestion. Après ceci, il a été à Roubaix à l’IMMD et aujourd’hui il fait une école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) dans le but d’avoir un master 1 en enseignement.                                                                                                                                   Evidemment dans ces écoles, il n’y a pas eu que de la théorie, il y a surtout eu beaucoup de pratique, c’est-à-dire de nombreux stages en entreprises. De ce fait, M. Rusinek a dû entreprendre des démarches pour obtenir ces stages. Aujourd’hui, il compte un tas d’expériences professionnelles à son compte. Il a tout d’abord été téléconseiller, puis a fait des stages à Darty & Cartridge World en tant que commercial. Comme job d’été, il travaillait 20h/semaine à Décathlon et 15h/semaine à Orange. Lorsqu’il est parti en Angleterre, il  a été assistant en langue étrangères durant une période de 8 mois. Il a refait un stage à Darty (Lille) en tant que chef des ventes et manager des stagiaires. Pendant qu’il était à l’IMMD, il a réalisé de nouveau un stage à Décathlon puis à la Fnac de Lille au service clients où il gérait une équipe de 30 personnes. Ensuite, il a travaillé à Electro dépôt pendant 2 mois où il était directeur adjoint, il a été licencié et s’est inscrit au Pôle Emploi. M. Rusinek, voulant se lancer dans l’enseignement, a donc eu l’initiative de faire un CV et une lettre de motivation  à notre chef d’établissement, Mme François, qui l’a reçu dans son bureau. En effet, l’année dernière, M. Rusinek était présent à Saint-Paul en tant que professeur remplaçant en PFEG, en sciences de gestion et ainsi qu’en management. Il poursuit d’ailleurs ses études dans l’enseignement pour être professeur titulaire.

  1. Rusinek qui pensait être voué à travailler dans la police, s’est finalement aperçu qu’il était destiné au domaine commercial. Aimant être au service ainsi qu’à l’écoute du client, être en contact avec l’humain, débordant d’énergie et de joie de vivre, le métier de commercial était pour lui une évidence. C’est donc pour cela qu’il continue ses études dans l’enseignement dans le but d’être professeur car le contact humain pour lui est primordial. On constate donc qu’il compte un nombre incroyable d’activités professionnelles pour son jeune âge.

 

BELLEPERCHE Lola,

1 STMG1

Marche des Terminales 2018 – #Changernosregards

Les terminales ont participé à une journée de réflexion dans le cadre de la  pastorale.

#Changernosregards, mais sur quoi ? L’équipe pastorale avait choisi de s’intéresser à une population uniquement connue par les élèves à travers les médias, à savoir les migrants.

Pour cela, une marche autour du Terril de Pinchonvalles a permis aux élèves d’engager une réflexion et des échanges sur ce sujet après la première intervention de l’association ALEDS.

Une fois arrivés au Val de Souchez, les élèves ont rencontré différents acteurs. Parmi eux, l’association Théophile, l’Abbé Jean-Marie Rauwel nouvellement arrivé dans la Paroisse Saint Léger, l’association Arras Solidarités Réfugiés, le Collectif fraternité migrants et Mr Dessaint professeur de philosophie du lycée.

Ce temps d’échange a permis aux intervenants d’apporter un éclairage sur la situation de ces personnes et pour certains d’apporter leur expérience de terrain.

Après un pique-nique à l’air libre, les élèves ont pu assister à une pièce de Théâtre nommée « Ici-bas », écrite par Bruno Lajara.

La journée s’est terminée par un petit temps de réflexion spirituelle avec l’Abbé Jean-Marie Rauwel.

Cette première sensibilisation donnera peut-être l’envie à certaines classes de mettre en place un projet de solidarité durant l’année afin de donner plus de sens à leur réflexion.

Le Centre Social Jules Grare de Liévin vient à la rencontre des Terminales ST2S.

Le Centre Social Jules Grare de Liévin vient à la rencontre des Terminales ST2S.

Dans le cadre de l’épreuve de bac « projet technologique » en filière ST2S, un partenariat a été mis en place depuis quelques années avec le Centre Social Jules Grare.

Cette année, ils sont venus au lycée à cause de travaux réalisés dans la structure.

Les élèves ont pu assister à deux ateliers :

  • Celui de Guillaume MONDOT, Adjoint de Direction accompagné de 2 habituées du Centre social. Son intervention portait sur les différents projets mis en place dans la structure et les bienfaits retirés par les usagers. Les élèves ont été surpris de la diversité des projets menés. La majorité n’est d’ailleurs jamais allé dans un centre social. Cela donnera peut-être des idées de projets à créer ou à analyser pour certains groupes.
  • Celui de Sylviane HYJEK, Directrice accompagnée d’une représentante du Conseil d’Administration. Elles ont évoqué les démarches à réaliser pour la mise en œuvre d’un projet (demandes de financement, recherche de matériels, de locaux…) et les caractéristiques du public accueilli dans la structure. Cet atelier sera enrichissant pour l’exploitation théorique en classe sur la démarche de projet.

Nous espérons dans l’année pouvoir emmener les élèves sur place pour aller à la rencontre d’autres usagers et mieux identifier la mise en œuvre des projets.